Canal de l’Ourcq, une fin d’après-midi de novembre. Ces déchets qui flottent sur l’eau suivent le trajet du canal, en font partie en cet instant. Ils ont une origine et une destination, mais aucune des deux n’est connue. Ils sont là, ici et maintenant. L’image les sort du cours de leur histoire.